Pour ne jamais
oublier leur nom

Pour ne jamais<br />
oublier leur nom

En janvier 2021, la façade de l’Ambassade de France à Berlin se transforme en écran de projection : l’installation média est dédiée aux victimes du nazisme et invite le public à soutenir l’initiative de crowdsourcing #everynamecounts. Nous la diffusons en direct sur Internet à travers le monde ainsi que de nombreuses informations passionnantes.

Les 21 et 27 janvier 2021, vous pourrez voir ici l’installation média en direct (de 17 h à 22 h). Nous proposons ici également des films et interviews fascinants tout autour de l’installation et de l’initiative #everynamecounts. Nous serions ravis de vous compter parmi nous.

Nous remercions notre partenaire, l’ambassade de France à Berlin, pour son précieux soutien.

Cette installation média impressionnante invite la mémoire dans le présent à l’occasion du 27 janvier 2021, journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste et du nazisme. Elle met à l’honneur les noms des victimes du nazisme et l’initiative de crowdsourcing #everynamecounts en les affichant dans le paysage urbain de Berlin, aux yeux du public. Cet évènement numérique est un appel à soutenir notre campagne #everynamecounts.

Anne-Marie Descôtes

» #everynamecounts propose un outil novateur et original pour diffuser la connaissance de l’histoire et développer la prise de conscience et l’esprit critique. Au-delà de la commémoration des victimes des persécutions, l’initiative contribue à la construction d’une mémoire vivante et active impliquant les jeunes générations et unissant nos sociétés démocratiques. «

Anne-Marie Descôtes, Ambassadrice de France en Allemagne

Le concept visuel

Illustrer l’initiative #everynamecounts et le mémorial numérique pour les victimes du nazisme, représenter le passage du monde analogique au monde numérique, donner vie à l’énorme quantité de données de nos archives… c’est la tâche difficile que nous avons confiée aux artistes médiatiques d’URBANSCREEN. Ils ont abordé le projet avec une approche historique et un flair infaillible pour le numérique dans les espaces publics.

L’équipe d’URBANSCREEN.

Till Botterweck d’URBANSCREEN décrit le concept de l’installation ainsi : « ‘Mauvaises listes’ versus ‘Bonnes listes’ : #everynamecounts juxtapose ces deux opposés. À l’époque, les nazis établissaient des listes avec les noms des persécutés. Aujourd’hui, de nombreux bénévoles saisissent ces listes dans les archives en lignes des Arolsen Archives. C’est un acte puissant qui permet de commémorer toutes les victimes du nazisme. »

Le son est au moins aussi important que le langage visuel dans notre installation média. Il peut en effet générer des émotions mieux qu’aucun autre moyen de mise en scène, sans même nécessiter de compréhension de la langue ou de connaissances préalables.

 

Les coulisses de la conception de l’installation média pour #everynamecounts :

URBANSCREEN est un studio de production d’art médiatique de Brême qui travaille dans le monde entier. Le collectif d’artistes dispose de plus de dix ans d’expérience dans la réalisation de productions médiatiques complexes pour des musées, des festivals, des entreprises et des agences. Ils ont par exemple déjà illuminé l’Opéra de Sydney, la Banque Centrale Européenne à Francfort et l’Elbphilharmonie à Hambourg :

 

Première au début de la Semaine franco-allemande

L’Ambassade de France à Berlin nous soutient comme partenaire et prête sa façade pour accueillir la présentation multimédia.  Conçu par le célèbre architecte Christian de Portzamparc, le bâtiment offre les conditions techniques et esthétiques idéales pour cet exercice. Sa position centrale place le travail sur le mémorial numérique des victimes du national-socialisme en plein cœur de Berlin.

Alors que la poursuite de l’initiative #everynamecounts 2021 devient toujours plus importante et internationale, la collaboration avec l’Ambassade de France en Allemagne envoie un signal fort. L’installation multimédia sera inaugurée pendant la Semaine franco-allemande, plus précisément la veille du 58e anniversaire de la signature du traité de l’Élysée. Le traité marque le début de l’amitié franco-allemande et, 18 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il a donné l’exemple d’une Europe moderne et pacifique.

Crowdsourcing pour un mémorial numérique

Au mois de janvier 2020, les Arolsen Archives ont d’abord lancé #everynamecounts avec des élèves. L’objectif était de numériser les documents concernant des victimes du nazisme à partir des archives et de faire réfléchir au sort des victimes. Pendant la pandémie du coronavirus, de plus en plus de personnes à travers le monde ont participé au projet de crowdsourcing : plus de 10 000 utilisateurs enregistrés ont numérisé plus de 2,5 millions de documents depuis leur domicile.

Plus d'infos sur #everynamecounts
Support us