Les Archives Archives s’engagent à perpétuer le souvenir des persécutions nazies, de la Shoah et des conséquences de ces crimes, et basent leur travail sur des millions de documents relatifs aux victimes du national-socialisme. Les originaux sont conservés dans des boîtes à archives de la plus haute qualité, mais leur contenu doit être mis à la disposition du public. Nous organisons des projets internationaux, des expositions et des campagnes afin d’attirer l’attention du public sur la portée considérable de notre fonds. Les exemples de notre activité incluent l’exposition consacrée à notre propre histoire ainsi que les campagnes médiatiques et les expositions spéciales.

#StolenMemory : les effets personnels des prisonniers des camps de concentration

Depuis 1962, notre fonds conserve des photos, des montres, des portefeuilles, des bijoux et d’autres effets personnels appartenant aux prisonniers des camps de concentration. Retrouver les familles des propriétaires de ces objets n’est pas une tâche facile. Si vous voulez en apprendre davantage à propos de cette campagne et de l’exposition qui l’a suivie, rendez-vous sur la page #StolenMemory

Un monument de papier

Désormais reconnus par l’UNESCO comme appartenant au patrimoine documentaire mondial, les documents que renferme le fonds ont un temps représenté une source d’espoir pour les familles à la recherche de parents disparus après la guerre. Notre exposition permanente montre l’évolution des tâches de notre institution a connue au fil du temps. Elle décrit le sens de ce travail alors et maintenant, et raconte comment les documents sont en premier lieu parvenus à Bad Arolsen. A partir de juin 2019, l’exposition fera découvrir l’histoire des Arolsen Archives. Pour rejoindre l’exposition :