Des souvenirs envoyés à un mémorial en France

Des souvenirs envoyés à un mémorial en France

Une des principales missions des Arolsen Archives est de restituer les souvenirs des victimes du nazisme à leurs descendants. Dans le cadre de la campagne #StolenMemory, notre personnel cherche activement à retrouver les familles concernées. Mais les recherches les plus intenses restent parfois vaines. C’est le cas par exemple des recherches concernant la famille de Pierre Coste, né en 1897 à Moulins. Nous avons donc décidé de prêter ses effets personnels à une exposition qui a lieu en France, son pays d’origine.

Dès 1940, Pierre Coste, fonctionnaire des finances, s’engage dans la résistance contre le nazisme en Mayenne, au nord-ouest de la France. À partir de 1941, il occupe diverses fonctions dirigeantes dans la résistance. En juin 1944, les nazis arrêtent l’homme de 47 ans et le déportent vers le camp de concentration de Neuengamme à Hambourg. Ils le forcent à travailler à la fabrication de munition dans le camp annexe de Watenstedt. Pierre Coste est ensuite envoyé au camp de concentration de Ravensbrück. Il a survécu à l’emprisonnement dans des camps et au travail forcé et a été honoré par l’État français pour son engagement dans la résistance. Il est décédé en 1952 à Laval.

Aucun proche de Pierre Coste n’a pu être retrouvé

Puisqu’il n’a pas eu d’enfant avec sa femme, Suzanne Pacory, les Arolsen Archives ont élargi leurs recherches aux parents éloignés : « À la recherche de potentiels frères, sœurs ou autre membre de la famille de Pierre Coste, nous sommes arrivés jusque dans la région de Perpignan, dans le sud de la France. Les recherches n’ont malheureusement pas abouti. » explique Nathalie Letierce-Liebig, coordinatrice du département Recherches des Arolsen Archives.

Les effets personnels de Pierre Coste ont maintenant rejoint l’exposition permanente du mémorial des déportés de la Mayenne . C’est la première fois que les objets personnels d’un ancien détenu des camps qui étaient conservés dans les Arolsen Archives sont prêtés pour faire partie d’une exposition en France. Vous y verrez bientôt le portefeuille de Pierre Coste, sa carte de visite et quelques photos impressionnantes de la vie du résistant.

Support us